Les Joies de la Colocation Pénitentiaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Joies de la Colocation Pénitentiaire Empty Les Joies de la Colocation Pénitentiaire

Message par 

Satoshi Mumei
le Mer 13 Sep - 16:07



Les Joies de la Colocation Pénitentiaire
Avec Tyson Smith

7h00. Le soleil s’était à peine levé à l’horizon que la prison s’éveillait déjà. Les cris des gardiens, les coups de matraques sur les barreaux et les prisonniers se levèrent, certains se contentaient de faire un signe de la main vaguement pour prouver qu’ils étaient bien réveillé, le tout en maudissant ces bruits néfastes qui les sortaient de leur sommeil. Les plus énergiques commençaient à faire leur lit, à préparer leurs affaires pour la toilette matinale.
Satoshi, lui, avait déjà les yeux ouverts depuis un moment déjà. Une heure, deux heures? Peut être plus. Il ne comptait plus les bips de la machine à ses côtés, ni le goutte à goutte de la perfusion. Il l’avait trop entendu ces derniers jours. Pourtant, il n’avait pas envie de bouger, non, pas déjà. Il ne voulait pas retourner en cellule, se retrouver encore avec des regards menaçants, des sourires vicieux. Il ne voulait pas ENCORE subir les coups. Encore quelques secondes, quelques minutes même.

- Allez, Satoshi, c’est l’heure.

La silhouette de l’infirmier apparu devant les yeux du prisonnier. Ce dernier était allongé sur un des lits, observant fixement le plafond de ses yeux alors illuminé d’un léger reflet émeraude. Le Dr. Ando soupira, un air profondément empathique marquant son visage. C’était un homme ayant la quarantaine, avec le regard d’une personne qui en a beaucoup trop vu dans sa vie, las et désabusé. Il portait sur son bras gauche la combinaison orange caractéristique des prisonniers de la catégorie B.

- La fuite n’est pas une solution et tu le sais. Allez, lève toi…

Le prisonnier aux cheveux blancs déglutit un instant avant de se redresser et de s’asseoir sur le bord de son lit. Il ne portait qu’un t-shirt blanc et un boxer sur lui. Le médecin changea ses pansements rapidement mais avec application. Satoshi avait le visage tuméfié, la lèvre inférieure fendue, et la joue écorchée. Son poignet gauche quant à lui était dans une attelle. Et encore, il avait eu le temps de se remettre. Quand il était arrivé à l’infirmerie il y a une semaine, il était en bien pire état. Le docteur vérifiait que tout était bon avant de lui rendre sa combinaison orange. Le prisonnier poussa un soupir, regardant tristement le vêtement représentatif de sa condition puis se décida à le prendre, se levant pour l’enfiler rapidement.

- Le dr. Richard m’a fait savoir que tu avais un nouveau compagnon de cellule… avec un peu de chance, celui là sera plus civilisé que le dernier.
- Honnêtement, docteur, j’ai peu d’espoir… Vous semblez être la seule personne civilisée dans ces murs.
répondit Satoshi avec une voix serrée par l’angoisse. C’est dans cet état d’esprit macabre que le prisonnier sortit de l’infirmerie, escorté par un gardien à l’air peu aimable. Mais en même temps, est-ce qu’il y avait vraiment quelqu’un dans cet établissement d’un minimum aimable… à part le dr. Ando bien sûr. Lui au moins savait dire bonjour.
En passant devant les cellules, Satoshi entendit des insultes fuser mais les ignora. Il avait l’habitude maintenant. Ses congénères n’aimaient pas trop avoir un ex-Héros dans leurs murs, et ça pouvait se comprendre en un sens. Ou pas. Les pensées de Satoshi étaient quelque peu brouillonnes actuellement à cause du manque de sommeil et de clarté d’esprit. Enfin, il arriva devant sa cellule et ne put s’empêcher de déglutir, sentant sa colonne vertébrale s’électriser et son coeur rater un battement: un individu s’y trouvait et ça n’était pas celui qui l’avait mis dans cet état comme il fallait s’y attendre, mais par contre il avait en face de lui un caucasien, une montagne de muscle au crâne chauve, une marque de brûlure sur la moitié de son visage, qui portait une combinaison aussi orange que la sienne.
Les yeux de Satoshi s’illuminèrent vivement de vert alors qu’il restait planté comme un piquet, terrifié. Voyant cela, le gardien le poussa vivement vers sa cellule du bout de son bâton.

- Bouge, Mumei! Et t’as pas intérêt à utiliser ton alter ou sinon tu retourneras au trou plus vite que tu ne le crois!

Satoshi émit un grognement sourd en se tournant vers le gardien, le vert de ses yeux virant au rubis. Le gardien le remarqua et lui lança un regard menaçant. Satoshi préféra céder, se contentant de claquer sa langue sur son palais d’un air irrité avant que le gardien ne referme la porte de la cellule derrière lui.

- Crétin… marmonna Satoshi. Au moins, l’avantage de l’effet secondaire de son alter, c’est qu’il ne pouvait ressentir qu’une émotion forte à la fois. Aussi, sa peur avait pour l’instant complètement disparue. Enfin, quand il se retourna vers son nouveau colocataire, il eut quand même un léger mouvement de recul. C’est qu’il était quand même imposant ce monsieur, et il hésitait à faire preuve de politesse ou à le laisser tranquille. Mais son expérience dans la prison l’incita à garder le silence. Au même moment, on entendit le crissement distinctif du chariot du petit déjeuner, poussé par un robot serveur ainsi que l’exclamation de quelques prisonniers affamés.

Code by Joy


Dernière édition par Satoshi Mumei le Mar 10 Oct - 17:10, édité 1 fois

_________________

Les Joies de la Colocation Pénitentiaire 273114satoshisig3
Satoshi Mumei
Satoshi Mumei
Masquerade


Disponibilité : 1/5 RPs en cours.
© Crédits de l'Avatar : Dessin par TacosaurusRex.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Joies de la Colocation Pénitentiaire Empty Re: Les Joies de la Colocation Pénitentiaire

Message par 

Tyson Smith
le Dim 17 Sep - 11:07

7h00. C'est dans un grand bâillement que Tyson se réveilla. C'était une journée de plus à vivre entre ces murs, comme un loup en cage. L'homme sorti de son lit s'étira, faisant craquer quelques os aux passages. Le bruit des matraques, les cris et autres sons parasites de la routine matinale n'attiraient pas l'attention de Tyson. Non, ce dernier fixait fermement le jeune gardien devant sa cellule. Il tenait des draps dans ses mains tremblantes, face à la carrure du prisonnier.

-J'ai un nouveau colocataire ? Dommage, j'aimais bien la solitude.

Un autre gardien, plus vieux, s'approcha de la cellule, matraque à la main.

-Salut Tyson. Ce bleu va gentiment déposer ces draps sur le lit, et toi tu vas gentiment rien faire.
-Je n'ai jamais fait de mal à une mouche, Hiro. Promis, je bouge pas.

Sur ces mots, un bip annonça l'ouverture de la cellule. Le jeune gardien entra, apeuré. Il marchait prudemment, et une fois les draps posés sur le lit, il fuit la queue entre les jambes.

-Regarde moi cette femmelette ! Bon, ton nouveau camarade arrive bientôt, puis p'tit déjeuner.
-Psst, attends.


Alors que le jeune gardien avait déjà fui, Tyson s'approcha des barreaux pour discuter avec son ami gardien. Les cheveux gris, un petit ventre bien rempli, pas très grand, c'était un gardien bientôt à la retraite qui avait déjà causé avec Tyson auparavant.

-Tu m'en as trouvé ?
-J'ai tes chewings gums. Tu as ma thune ?


Suite à un petit échange, les deux hommes se séparèrent. Tyson s'assit sur son lit, pensif. Ce petit enculé me prend pour un con.

Tout d'un coup, les cris des prisonniers étaient plus intenses. La lumière sur le sol fût recouverte par des ombres. Tyson se leva, souriant discrètement. Un jeune prisonnier vêtu d'orange fût poussé dans la cellule. Assez grand, pas trop gros ni trop maigre, épaules larges, un prisonnier lambda au premier regard, mais les marques de coups et les blessures fraîchement guéries semblaient montrer qu'il n'est pas très habile au combat. Il semblait impréssionné, ou apeuré, Tyson n'arrivait pas vraiment à distinguer, mais bon, il ne manque jamais l'occasion de faire une blague. Ce dernier prît une grande inspiration. Il entendit la respiration de son nouveau camarade, le bruit du chariot du petit déjeuner. Il s'approcha, pas à pas, dans un silence complet. Et dans un rapide mouvement, il se trouva devant le visage du nouveau venu.

-Bouh !
Tyson Smith
Tyson Smith
Orange


Disponibilité : 1/5 RPs en cours.
Double-Compte : -
© Crédits de l'Avatar : [Krieg (Borderlands 2)]

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Joies de la Colocation Pénitentiaire Empty Re: Les Joies de la Colocation Pénitentiaire

Message par 

Satoshi Mumei
le Lun 18 Sep - 17:43



Les Joies de la Colocation Pénitentiaire
Avec Tyson Smith

7h30.
Les cris et les coups sur les barreaux retentissaient alors que le robot servait le petit déjeuner aux détenus. Enfin, si on pouvait appeler cela un petit déjeuner: une pauvre tasse de thé et un bol de riz froid. Et c'était tous les jours la même chose bien sûr, il ne fallait pas s'attendre à des variations dans les menus. Quoique parfois, le dimanche, les détenus avait le droit à un fruit. C'était le grand luxe ces jours là. La monotonie s'était encré en Satoshi qui ne faisait même plus attention à tous ça. Il se contenta de rester debout, immobile, l'air renfrogné.

Mais soudain, plus un bruit. Satoshi sortit de ses pensées, interdit, ses yeux perdant leur lueur rougeoyante. La prison s'était soudain calmée. Cela n'était jamais arrivé avant. Il entendait bien quelques coups distants sur les barreaux mais c'était comme si ses oreilles s'étaient soudainement bouchées. Mais qu'est-ce qu'il se pass-

-Bouh !

Le cœur de Satoshi retint un battement. D'un coup, sans qu'il ne s'y attende, la silhouette imposante de son nouveau compagnon de cellule venait d'apparaître, son visage balafré juste devant lui et ses yeux perçant semblant le sonder. L'ancien metteur en scène poussa un cri étouffé par l'alter de l'américain, et eut un sursaut tel qu'il n'en avait que rarement eut, ses yeux s'illuminant d'une lueur émeraude alors qu'il reculait et prenait une position défensive par réflexe. L'habitude des nombreux cours de Tai-chi en premier lieu: il cherchait à garder ses distances tout en plaçant sa main de façon à pouvoir toucher son adversaire et user de son alter si besoin. Il savait pertinemment que cela lui vaudrait des représailles. Aussi, eut il un moment d'hésitation et stoppa sa main, la dernière valide, à quelques centimètres de son adversaire. Les mâchoires serrées, il lança un regard empli de crainte et toujours étincelant de vert à son colocataire, avant de fixer les gardiens, inquiet de leurs réactions face à cette situation. Il n'avait pas envie de retourner au trou de si tôt.
Code by Joy


Dernière édition par Satoshi Mumei le Mar 10 Oct - 17:10, édité 1 fois

_________________

Les Joies de la Colocation Pénitentiaire 273114satoshisig3
Satoshi Mumei
Satoshi Mumei
Masquerade


Disponibilité : 1/5 RPs en cours.
© Crédits de l'Avatar : Dessin par TacosaurusRex.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Joies de la Colocation Pénitentiaire Empty Re: Les Joies de la Colocation Pénitentiaire

Message par 

Tyson Smith
le Dim 24 Sep - 21:38

C'est par un cri aigu et apeuré et d'un mouvement étrange d'autodéfense que le nouveau camarade de Tyson réagit à cette blague ma foi très drôle. C'est la première fois que Tyson voyait des yeux aussi vert de peur. Alors que le prisonnier écarta sa main du visage de l'humoriste, c'est ce dernier qui rigola de sa propre blague.

-T'aurais vu ta tête ! J'ai cru q't'allais crever ! Et il continua à rire une dizaine de secondes, sous le regard des gardiens.

Alors qu'il reprît ses esprits, le robot du petit déjeuner arriva, les roues grinçantes. Mourant de faim, il poussa le jeune homme de son chemin pour récupérer son repas. Le plateau dans les mains, il laissa la place à son colocataire, et engagea le dialogue.

-Vu ta tête, tu as dû tuer, ou violer quelqu'un pour être en prison. Peut-être les deux. J'ai raison ?
Tyson Smith
Tyson Smith
Orange


Disponibilité : 1/5 RPs en cours.
Double-Compte : -
© Crédits de l'Avatar : [Krieg (Borderlands 2)]

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Joies de la Colocation Pénitentiaire Empty Re: Les Joies de la Colocation Pénitentiaire

Message par 

Satoshi Mumei
le Jeu 28 Sep - 16:34



Les Joies de la Colocation Pénitentiaire
Avec Tyson Smith

Alors que Satoshi s'attendait à un coup de la part de son nouveau compagnon de cellule, il vit l'homme au visage défiguré par une imposante balafre se mettre à rire de bon cœur, comme si il avait fait une bonne blague. Le prisonnier aux cheveux blancs leva un sourcil stupéfait face à ce comportement, ne relâchant cependant pas pour autant sa garde. Satoshi tourna son regard vers les gardiens qui avaient à peine réagis, si ce n'est un vague sourire narquois et moqueur. La fierté de Satoshi fut piquée au vif et l'éclat émeraude de ses yeux vira sur du rouge pourpre à nouveau alors qu'il fronçait les sourcils et crispait ses poings, fixant son "tortionnaire" d'un air peu avenant.

- Ha Ha HA... Très drôle... Tu en as d'autre en magasin pour briser la glace..? Je dois m'attendre à un coussin péteur ou à un piège à souris dans mon sac..? s'exclama l'artiste en croisant les bras d'un air renfrogné.

Un grincement et un bruit de roues sur le sol commença à se faire entendre et Satoshi tourna son regard vers le robot qui leur apportait leur repas. Il eut un haussement de regard vers le plafond accompagné d'un soupir avant de prendre son repas. Son comparse essaya de lancer la conversation et Satoshi alla s'asseoir pour manger calmement, son bol de riz dans sa main dont le poignet était dans une attelle et ses baguettes de l'autre. Il mangeait petite bouchée par petite bouchée afin de simuler à son cerveau qu'il mangeait plus, une habitude qu'il avait prise depuis le temps qu'il était arrivée en prison. De toute façon, il n'avait jamais été très gros mangeur... sauf pour les pâtisseries, et il n'y en avait pas vraiment dans le coin. Quoique Choko avait bien essayé de lui envoyer quelques biscuits, mais il soupçonnait les gardiens de les avoir manger à sa place.

- Franchement, tu es très mal placé pour juger, vu ton faciès... Mais si c'est une façon détournée pour savoir pourquoi je suis là, et sachant que tu ignores visiblement les rumeurs qui courent dans cette prison, je peux en conclure que tu n'es pas là depuis longtemps, quelques semaines tout au plus. Et comme je suis quelqu'un de franc, je ne vais pas te laisser baigner dans le suspens plus longtemps. D'aucun dirait que je devrais me taire et ainsi m'épargner des souffrances et des blessures pour quelques jours mais à quoi bon. Pour tout te dire, je suis un ancien Héros qui a malencontreusement causé la mort de deux de ses collègues à cause de mon alter. Je ne les ai pas tué directement, c'était un accident. Mais évidemment, le vrai responsable, celui qui est à l'origine du fait que j'ai utilisé mon alter sur mes collègues court toujours dans les rues en liberté la plus totale parce que dans ce foutu pays, la logique ça n'est pas leur fort. C'est ainsi, que veux tu cette société est gangrenée par l’héroïsme primaire, on ne se préoccupe pas des gens et de leurs raisons mais bien des faits, et de ce qu'on peut en tirer pour son profit personnel. Enfin bref, je comprendrais que comme toutes les brutes qui peuplent cet endroit, et je ne parle pas que des prisonniers, tu vas sans doute vouloir te défouler sur ma personne afin d'extérioriser ta frustration d'avoir été enfermée ici par des héros tel que moi. Mais sache que je n'hésiterai pas à me défendre, et que la dernière personne qui a subit mon alter s'est fait dessus. Je te conseille donc pour ta fierté personnelle de ne pas m'attaquer.

Satoshi avait finit son bol de riz plus tôt que prévu. Au final, il s'était un peu laissé dépasser par ses émotions et avait mangé très vite. Il soupira, pestant contre lui même avant de boire son bol de thé à petites gorgées.
Code by Joy


HRP:
Je t'avais prévenu qu'il était bavard ? XD


Dernière édition par Satoshi Mumei le Mar 10 Oct - 17:10, édité 1 fois

_________________

Les Joies de la Colocation Pénitentiaire 273114satoshisig3
Satoshi Mumei
Satoshi Mumei
Masquerade


Disponibilité : 1/5 RPs en cours.
© Crédits de l'Avatar : Dessin par TacosaurusRex.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Joies de la Colocation Pénitentiaire Empty Re: Les Joies de la Colocation Pénitentiaire

Message par 

Tyson Smith
le Mer 4 Oct - 15:13

Tyson avait envie de s'amuser avec son nouveau colocataire, et vu les réactions, il risque de mourir de rire. C'est alors que le nouveau se mit à parler, parler, parler... Tyson ronfla silencieusement, mais le bavard n'entendait pas.

-Tu me parlais ? Je n'ai pas tout écouté, désolé, tu peux répéter ? Non en fait non, répète pas. Moi c'est Tyson, et je te conseille, pour ta fierté personnelle, d'arrêter de prendre au sérieux tout le monde. Calme toi, poses-toi, respire. Sinon moi j'ai fait un braquage et j'ai foiré, mais je compte pas rester ici longtemps de toute façon.

Après avoir bu son thé cul sec, il reprit la parole:

-T'as un psy non . Vu ta gueule de victime, sans offense bien sur. T'as juste une tête à claques. Le prend pas mal. Mais t'es sacrément moche.

Il ne pouvait pas s'empêcher de taquiner son nouveau compagnon, le sourire aux lèvres. Tyson se leva, et pose son plateau sur le sol devant la porte.
Tyson Smith
Tyson Smith
Orange


Disponibilité : 1/5 RPs en cours.
Double-Compte : -
© Crédits de l'Avatar : [Krieg (Borderlands 2)]

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Joies de la Colocation Pénitentiaire Empty Re: Les Joies de la Colocation Pénitentiaire

Message par 

Satoshi Mumei
le Jeu 5 Oct - 14:48



Les Joies de la Colocation Pénitentiaire
Avec Tyson Smith

Le prisonnier manqua d'avaler de travers son thé brûlant. Satoshi toussa, frappant son thorax du poing, avant de tourner un regard dubitatif et sincèrement stupéfait vers son interlocuteur. Ce dernier semblait n'en avoir strictement rien à faire de son passif de Héros, et c'était bien la première fois qu'il avait affaire à un prisonnier aussi désinvolte sur le sujet. Il n'allait pas s'en plaindre, bien au contraire. Après tout, cela voulait très certainement dire qu'il allait pouvoir être tranquille pendant les périodes de repos.
Ainsi, Satoshi se détendit, un léger sourire narquois apparaissant même sur ses lèvres. Toute lueur rubis avait disparu de ses yeux. Il était un peu plus serein.

- Tyson, hein? Américain, je suppose? Tu as un léger accent. Par contre, cela m'étonne que tu sois un "orange" juste pour un braquage foiré... Tu as des ennemis haut placés?

Il semblait soudain curieux, fixant son nouveau compagnon de cellule avec attention alors que ce dernier continuait de le taquiner, se levait et allait déposer son plateau devant la porte. Satoshi fit de même, attendant cependant qu'il ait finit avant, par précaution.

- J'ai peut être une tête de victime, mais toi t'as une tête de truand. Mais comme on dit, il ne faut pas juger les gens sans les connaitre. On peut vite être surpris.

Satoshi retourna s'asseoir avec un sourire sarcastique alors que le robot passait récupérer les plateaux des prisonniers. On entendit une exclamation lointaine suivit de réponses bruyantes de la part d'autres détenus et l'ancien metteur en scène eut une grimace de dégoût. Il avait vraiment l'impression d'être entourés de brutes.

- On a tous un psy par ici, enfin en général. Le charmant docteur Octavius Richard. Un crétin qui se croit plus intelligent qu'il ne l'est vraiment. Je suppose que tu as déjà du faire sa connaissance.
Code by Joy

_________________

Les Joies de la Colocation Pénitentiaire 273114satoshisig3
Satoshi Mumei
Satoshi Mumei
Masquerade


Disponibilité : 1/5 RPs en cours.
© Crédits de l'Avatar : Dessin par TacosaurusRex.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Joies de la Colocation Pénitentiaire Empty Re: Les Joies de la Colocation Pénitentiaire

Message par 

Tyson Smith
le Sam 7 Juil - 22:16

Assit sur le matelas, Tyson caressa sa barbe poussante en écoutant son camarade. Une victime et un truand, un combo intérressant pour s'amuser. Il racla sa gorge avant de répondre calmement à son compagnon de cellule:

-J'ai aussi ce con de psy. Et tu es mon nouveau test. Son seul but c'est de me faire avouer des crimes que je n'ai pas commis.

Après un petit moment de silence, Tyson s'allongea sur son matelas la tête entre les mains dans des gémissements inquiétants. Il trembla de douleur avant de s'immobiliser. Il secoua la tête et se remit dans sa position initiale, assit sur le bord du lit. Il attrapa un chewing gum dans sa poche avant de le gober d'un mouvement vif. Il mâchait silencieusement cette gomme goût fraise en fixant son nouveau camarade du coin de l’œil.

-Je t'en propose pas, j'aime pas partager.
Il rangea le petit paquet au fond de sa poche, essuya son front des quelques gouttes de sueur que sa crise avait provoqué et reprit la parole:
-Par contre avant mon rendez-vous avec mon nouveau petit ami Octenculé Richousse, j'aimerais bien t'éclater aux échecs. Et je t'interdis de refuser, on se fait trop chier dans cette prison pour se tourner les pouces les yeux dans les yeux.

Il sortit une petite boîte  avec un échequier gravé sur le couvercle de sous son oreiller.
-Et surtout tu dis rien aux gardiens, sinon je me verrais dans l'obligation de briser la nuque sur laquelle trône ta gueule de petit génie.
Tyson Smith
Tyson Smith
Orange


Disponibilité : 1/5 RPs en cours.
Double-Compte : -
© Crédits de l'Avatar : [Krieg (Borderlands 2)]

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Joies de la Colocation Pénitentiaire Empty Re: Les Joies de la Colocation Pénitentiaire

Message par 

Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum